L’été est bien là et pourtant, dans les rayons des magasins fleurissent cartables, trousses et tenues d’écolier. Et oui, la rentrée ça s’anticipe ! Parce que vous serez plus zen en ayant déjà choisi quelles activités vos enfants feront en septembre, voici quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.

Tenez compte de l’âge de votre enfant…
Certains sports ou activités ne sont accessibles qu’à partir d’un certain âge. Ainsi, si l’éveil musical peut être pratiqué dès la crèche, le judo, la danse ou le cirque sont (la plupart du temps) réservés aux enfants un peu plus grands. Renseignez-vous auprès du club de votre quartier !
De façon générale, on préconise :

  • Pour les tout petits. ( 1-3 ans) : à cet âge-là, les activités sont souvent pratiquées avec les parents.
    Quelques idées : les bébés nageurs, pour apprivoiser l’eau et partager un moment de détente en famille, l’éveil musical, pour chanter, faire des rondes, danser au rythme d’une musique et se familiariser avec les instruments avant d’apprendre à en jouer plus tard (vers 7 ans généralement).
  • Pour les moyens, à partir de 3 ans :
    Quelques idées : baby-gym, pour apprendre à mieux coordonner ses mouvements, faire des roulades et se défouler, l’éveil théâtral pour apprendre la concentration et renforcer leur imagination !
  • Pour les 4-5 ans : poney-club, danse, judo, tennis, cirque… La liste des possibilités est plus grande à ces âges. L’enfant est alors plus moteur de ses choix et pourra commencer à réellement apprendre un sport ou un art !

…et de son caractère !
Ce n’est pas parce que vous avez toujours rêvé de faire de la danse qu’il en est de même pour votre enfant ! L’activité que vous choisirez doit d’abord être un plaisir pour lui. Pour cela, tenez compte de son caractère, mais ne l’enfermez pas pour autant dans un moule ! En effet, tous les enfants timides ne sont pas faits pour le théâtre, de même que les plus hardis n’apprécieront pas toujours l’escalade.
Une activité extrascolaire est aussi une bonne occasion de découvrir un univers nouveau.

Impliquez votre enfant dans le choix de l’activité
Parler avec votre enfant, lui proposer différentes activités et choisir ensemble est la meilleure solution pour qu’il ait ensuite envie d’y aller. Si au bout de quelques semaines il rechigne à se rendre au cours de judo qu’il vous a tant réclamé, vous pourrez alors lui expliquer que lorsqu’on fait un choix on doit essayer de s’y tenir (tout en maintenant le dialogue et en n’imposant pas de façon trop radicale pour éviter qu’un vrai mal-être ne s’installe, on peut tous se tromper, les enfants aussi !).

Ne surchargez pas le planning
Parce que le quotidien est déjà souvent synonyme de course contre la montre, évitez de multiplier les inscriptions et les activités pour vos enfants ! S’ils apprécieront ces moments d’éveil dans de nouveaux groupes, ils auront aussi bien besoin de moments de jeux et de détente à maison pour décompresser… L’école leur demande déjà beaucoup d’efforts !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie, des MJC, des centres de loisirs… Et parlez-en avec vos amis, le bouche à oreille est souvent le meilleur vecteur de bonnes adresses !

Pour laisser un commentaire, veuillez vous connecter.

0 commentaire